Sélectionner une page

Le patrimoine archéologique

Depuis l’Antiquité différentes civilisations ont laissé des traces dans la province, en changeant Teruel en musée vivant dans lequel vous pouvez jouir du legs culturel, entre autres, d’ibères, celtibères, romains ou de musulmans.

Pour rappel, parmi les ressources archéologiques d’importance que la province vous propose, vous pourrez commencer par vous intéresser aux exemples d’art rupestre, tant du style levantin et schématique situés dans une bonne partie des sierras turolenses. Classées Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO, ces traces d’art préhistorique constituent l’un des grands attraits culturels de la province. Elles sont généralement localisées dans des environnements paysagers de beauté singulière, comme c’est le cas des sites situés dans les Parcs Culturels d’Albarracín, de Maestrazgo et du Rio Martin.

Outre les vestiges de l’époque antique se distinguent ceux des cultures Ibères et Celtibères qui se conservent encore dans la province. Nous vous recommandons particulièrement la visite des ressources archéologiques découvertes avec le projet de la Route des Ibères qui a exalté le legs culturel d’époque ibérique présent en Bas Aragon. De même, mais en lien avec laculture Celtibère, vous trouverez des sites archéologiques intéressants comme celui de l’Alto Chacón`</span>], situé dans les environs de la capitale provinciale.

La province possède aussi des restes importants de colonisation romaine, tels les sites de La Claridad à Caminreal et de laLoma del Regadio, situé dans la localité d’Urrea de Gaén. Le premier est une ville ancienne de plus de 12 hectares qui a eu sa période de splendeur à l’Ier siècle av. J.-C. La Loma del Regadío est une ville romaine qui fut habitée du Ier siècle jusqu’aux débuts du Ve siècle avant notre ère, remarquable pour son ensemble de dépendances destinées aux travaux agricoles, parmi lesquelles se trouvent des pressoirs à huile et quelques dépôts qui démontrent par leur taille l’importance passée du village. L’Aqueduc Romain qui unit les localités d’Albarracín, Gea d’Albarracín et de Cella mérite une mention spéciale. Il a été récemment rénové pour sa visite touristique; il s’agit d’une œuvre d’ingénierie impressionnante de 25 kilomètres, avec une partie importante de son tracé fouillé directement sur la roche, comme ce fut le cas à Barranco de los Burros ou Ravin des Ânes, à Gea de Albarracín, où vous vous trouverez face à des tronçons de galeries creusés jusqu’à 20 mètres de longueur.

Ainsi, la province présente une multitude de vestiges du passé, des époques médiévale, chrétienne et musulmane sur l’ensemble de son territoire. Les monuments d’architecture mudéjare déclarés Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO, les villages d’Albarracín ou Mirambel, les châteaux comme ceux de Peracense ou de Valderrobres, ne sont seulement qu’une poignée d’exemples parmi les plus éminents dont dispose la province. Cependant, la province cache, à chaque recoin, une grande variété de vestiges patrimoniaux de tout genre qui démontre l’importance que ces terres ont atteinte à l’époque médiévale et que vous devriez visiter.

Information
Patrimonio Arqueológico

 

Photo Gallery

 

Share This

Esta web utiliza cookies para obtener estadísticas sobre las visitas, pero no almacena información personal. ¿Qué son las cookies?

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar